Kanka / Dub communication

  • Fade In #1
  • Friday’s dub #2
  • Rasta children feat. Danman #3
  • Zokya #4
  • Dub along #5
  • We ah warrior feat. Zion-I #6
  • Do it #7
  • Borderline #8
  • Dub is dub #9
  • Golden wings feat. Singer Blue (extended version) #10
  • Mafia dub #11
  • Fade out #12
169330-dub-communication-07092011-1351
02/10/2011
BASSCD037

Depuis la sortie de son 1er album en 2005 sur HAMMERBASS, le déjà culte « Don’t stop dub », KANKA fait souffler un vent nouveau sur la planète dub. Chacune de ses productions est saluée par la presse spécialisée, et des titres sont souvent joués par des sounds systems reconnus comme Iration Steppas. Son style percussif et ultra efficace, avec ses basses profondes et hypnotiques, a fait de nombreux adeptes : avec plus d’une centaine de concerts à son actif, KANKA est maintenant considéré comme l’un des fers de lance de la scène dub « steppa » européenne, et ses prestations live font l’unanimité. Il écume les salles et les festivals (Telerama dub, Garance reggae, Reggae Sun Ska, Marsatac, soirées Dub Action, Dub Stations…) et fait chauffer les sonos aux quatre coins de l’Europe mais aussi Maroc et Mexique !

Après 2 albums majeurs, « Alert » en 2007, et « Sub.mersion » en 2009, KANKA impose son style et devient un acteur incontournable de la scène dub. Puis en 2010 KANKA ralentit le tempo et se frotte au dubstep : il sort un album et un maxi vinyl sous le nom d’ALEK 6, side-project plus introspectif et confidentiel, qui lui aura permis d’explorer d’autres univers sonores.

Fort de ces différentes expériences, le conquérant du dub signe son grand retour en en 2011 avec la sortie fin septembre de son nouvel album : « DUB COMMUNICATION » ! Composé de 12 titres ravageurs, on y retrouve tout ce qui fait la force de KANKA : rythmique toujours poussée sur la quasi-totalité des titres, basses pachydermiques, et sonorités électro tranchantes. Inclus 3 bombes destinées à faire chavirer les dance-floors ! Dans la continuité de ses collaborations avec différents chanteurs lors des précédents albums (Biga, Brother Culture, Mc Oliva, Pilgrim…), KANKA s’est cette fois ci entouré de 3 artistes 100% jamaïcains déjà réputés : SINGER BLUE, DANMAN, et ZION-I.
Car même si la musique de KANKA puise ses influences dans le reggae-dub originel jamaïcain et anglais, la production soignée et la rythmique soutenue lui permettent de conquérir un public aussi bien électro que reggae et de l’emmener vers une transe puissante.

Attention, l’impitoyable martèlement se met en route et passera sûrement près de chez vous…Warrior Style !